Deux amis bavardent :

– Tu fais du sport ?

– Non, mais je suis sur la bonne voie. Avant, j’étais tout le temps assis devant la télé et je regardais des concours d’échecs, mais mon médecin m’a dit que j’aurais besoin de bouger davantage. Depuis, je regarde des matchs de tennis.

 

– Figure-toi, j’ai battu un champion d’échecs et aussi un champion de ping-pong !

– C’est impossible !

– Mais c’est vrai. Le champion d’échecs, je l’ai battu au ping-pong, et le champion de ping-pong aux échecs.

 

Un buteur rate en série des occasions de marquer l’une meilleure que l’autre. Quand il shoote pour la dixième fois au-dessus de la cage vide dont il est à deux mètres, il dit tout triste à un coéquipier :

– Il semble que je n’aie pas de chance aujourd’hui.

– Mais si, tu en as, ça c’est notre cage à nous.